Réparation artisanale
 La main d'oeuvre coûtant très chère dans nos contrées, une petite casse matérielle se solde souvent par l'achat d'un appareil neuf.
Cette politique de société de consommation contribue à l'encombrement de nos déchetteries avec des objets ayant encore de la valeur !
Ce schéma se produit aussi avec l'évolution perpétuelle des logiciels, impliquant le renouvellement régulier des parcs informatiques.
Il faut acquérir des machines toujours plus puissantes, afin de pouvoir exploiter des logiciels toujours plus complexes...

 Mais en finalité, est-ce qu'un ordinateur d'aujourd'hui démarre plus vite que celui des années 1990 ?
Est-ce que votre application de traitement de texte vous permet d'écrire un courrier plus simplement et rapidement qu'au siècle dernier ?

 Il existe des solutions qui demandent juste de faire un petit effort manuel et/ou intellectuel.
Cette section se propose d'en montrer quelques exemples...

 Le talon d'Achille des PC portables: la fiche d'alimentation. Lorsque celle-ci est soudée à la carte mère, il faut souvent re-souder ses pattes de fixation. Dans le cas présent, c'est un modèle encastrable dans un logement de la carcasse plastique. Ce dernier ayant cédé... il n'est plus possible d'alimenter l'appareil... on ne va quand même pas le jeter !
 - ouverture et démontage du boitier: opération longue et fastidieuse,
 - bricolage d'un système d'ancrage,
 - fermeture du boitier après avoir bien entendu, aspiré la poussière et nettoyé le ventilateur.

V 16_08  |   DewSlider